REPUBLIQUE DU SENEGAL
Un Peuple-Un But-Une foi

Au nom du peuple Sénégalais !
____________________________________________________________________________________________

COUR D’APPEL DE DAKAR

FLAGRANTS DELITS

-----------------------------

TRIBUNAL REGIONAL DE
DIOURBEL
N° 438/12 du Jugement
N° 538/12 du Parquet

LE MINISTERE
PUBLIC
Et: Coumba Daga
SECK
CR : Cheikh SECK
(Partie civile)

CONTRE
Serigne Cheikh Abdou
NDAO

DU 10 MAI 2012
A L’AUDIENCE PUBLIQUE ORDINAIRE du Tribunal Régional de
Diourbel (Sénégal) du dix mai deux mil douze, tenue pour les affaires de police
correctionnelle par Monsieur Serigne Fallou FAYE , juge au siège, Président,
assisté de Messieurs Alioune DIALLO et Sécou Oumar FATY, juges au siège
membres ;
En présence de Monsieur Moustapha FALL substitut de Monsieur le
Procureur de la République et avec l’assistance de Maître Modou THIAM,
Greffier,
A été rendu le jugement ci-après :
Entre : 1) Monsieur le Procureur de la République demandeur suivant
procès-verbal d’interrogatoire de flagrant délit en date du 20 avril 2012 ;
Et 2) : Coumba Daga SECK, le 20 mai 1998 à Daga Diouf, Dalla
Ngabou (Ndame), de feu Modou et de feu Modou et de Binetou DIOP,
domiciliée au quartier Thiaby ;
CR : Cheikh SECK, né le 02 janvier 1950 à Mbacké, de Malick et de
Fatou Daga Diouf, mareyeur, domicilié, au quartier tableau Thiaby (Mbodjiène),
Mbacké ;
Partie civile comparant à l’audience concluant en personne ;

NATURE DU DELIT
Viol, pédophilie et
détournement de mineur
Articles 320, 320 bis et
348 du Code pénal

D’une part
Et : 1) Serigne Cheikh Abdou NDAO, né le 25 mai 1985 né à Mbacké
de Youssou et de Ndèye Samb, coiffeur, domicilié à Mbacké route de Kael ;
Mandat de dépôt du 20 avril 2012
Prévenu de viol, pédophilie et détournement de mineur, prévu et puni par
les articles 320, 320 bis et 348 du Code pénal ;

DECISION
Voir dispositif

Comparant et concluant à l’audience, en personne ;
D’autre part

Select target paragraph3