Contexte

Le projet sur les violences basées sur le genre est une extension de l’Outil analytique et se concentre sur la prévalence de ce type de violence dans les pays africains.

La base de données vise à fournir gratuitement des ressources d'analyse accessibles en ligne, des documents juridiques traitant spécifiquement les questions des violences basées sur le genre, en vue de contribuer à la lutte contre ce type de violence, tout en favorisant l'accessibilité, l'utilisation et l'efficacité des textes et des structures juridiques en matière d'accès à la justice.

Dans ce projet, nous adoptons la définition de violence sexuelle et sexiste du HCR, qui s’agit de tout acte commis contre la volonté d’une personne et fondé sur les rôles différents que la société attribue aux hommes et aux femmes et sur des relations de pouvoir inégales. Elle comprend la menace de violence et la contrainte. Elle peut être de nature physique, émotionnelle, psychosociale et sexuelle et elle peut également s’exprimer par une privation de ressources ou d’accès à des services. Elle inflige des souffrances aux femmes, aux filles, aux hommes et aux garçons.

Fonctions de cette base de données

  • Cette base de données servira à faire connaître et accroître l'accessibilité et l'utilisation des cadres juridiques disponibles aux victimes des violences basées sur le genre, afin d’accéder au recours.

  • Elle identifie et rassemble les instruments internationaux, les législations nationales et les jurisprudences pertinentes sur les violences basées sur le genre en différentes langues de l'Union Africaine.

  • Elle met en évidence les jurisprudences principales afin qu’un utilisateur non initié puisse trouver facilement les informations pertinentes.

  • Elle rend facile les recherches en classent les données selon les pays, les types de décision et les mots-clés / thèmes.

Premier financeur du projet

La Fondation John D. et Catherine T. MacArthur œuvre pour défendre les droits de l’homme, favoriser la conservation et la sécurité mondiale, améliorer les conditions des villes, et comprendre les impacts de la technologie sur les enfants et la société. La Fondation accorde des subventions et des prêts à travers quatre programmes – y comprend le programme international qui met l'accent sur les droits de l’homme et la justice internationale, la paix et sécurité, la conservation et le développement durable, l'éducation secondaire des filles dans les pays en voie de développement, la migration, la santé publique et la santé reproductive.